Archive - mars 6, 2017

Date
  • Tous / Toutes
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Le Brexit, la livre, Theresa May et la défense des sites d’assemblages britanniques

Britain shall prevail?

Il y a un an, 1 € valait 0,75 £ et 1 £ valait donc 1,33 €. Après le Brexit, la livre s’est rapidement dépréciée de 15% pour ne plus valoir que 1,15 € et est même descendue début octobre jusqu’à 1,1 €. Elle est depuis revenue à 1,15 mais il reste que, pour les industriels qui souhaitent défendre leurs parts de marché en important les biens qu’ils vendent depuis le continent, stabiliser son positionnement prix a impliqué de renoncer à d’importantes recettes en Euros.
Inversement, ceux qui produisent au Royaume-Uni ont certes payé plus cher les composants importés mais n’ont eu aucune peine à maintenir leur positionnement prix sur le marché anglais et ont vu leurs exportations vers le continent facilitées : à recettes en € égales, leur chiffre d’affaires en £ croissait de 15%.
lire la suite

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"