revente des consommateurs

La reconquête du VO ancien par les professionnels : un horizon souhaitable et accessible

The market for lemons

La désormais journée annuelle Autoactu/Autovista consacrée au VO a été bien plus qu’un événement mondain où l’on a vu se presser tout ceux qui pèsent sur ce dossier et/ou essaient d’en traquer les évolutions. Elle a mis une nouvelle fois en lumière le fossé qui existe entre l’importance de ce marché et la place qu’y occupent les professionnels et, singulièrement, les réseaux de marques. Elle a surtout permis de voir enfin se dessiner les pratiques innovantes par lesquelles ledit fossé commence à se combler et de saisir combien il est crucial que ce mouvement enfin entamé s’accélère.

Le véhicule d’occasion est une très vieille question dans l’automobile (1). Alfred Sloan, génial inventeur de la General Motors qui priva Ford de sa position dominante aux Etats-Unis dans les années 20 considérait que déléguer sa distribution plutôt que l’assurer elle même se justifiait en partie par le fait que la gestion des reprises était hors du champ de compétences des constructeurs. Dans ses mémoires, il écrivait : "Quand la reprise des VO a commencé à faire partie intégrante de notre paysage dans les années 20, le commerce des automobiles a cessé d’être un acte de vente ordinaire pour devenir affaire de négociation. La tâche consistant à organiser et à superviser les milliers d’opérations complexes rendues nécessaires par ce type de commercialisation des produits aurait été ardue pour le constructeur. La vente sous forme de négociation est un art qui ne s’intègre pas facilement dans le cadre habituel des organisations de type managérial." (2). Il avouait ainsi qu’il s’agissait là d’un élément fondamental du système de distribution et de la capacité d’un constructeur à trouver des débouchés pour ses produits d’une part et qu’il était impossible d’en organiser la gestion sur un mode rationnel et centralisé d’autre part. read more

Les évolutions récentes de la demande

Journée du Gerpisa n°: 
197
Date: 
9 November, 2012 - 14:00 - 17:00
Place: 

Salle A021
ENS Cachan, Bâtiment Laplace
61 avenue du Président Wilson
94 230 Cachan

Speaker/s
Presentation/s

La morphologie sociale des ménages sans voiture en France
et ses évolutions (1980-2006)

Yoann DEMOLI
Doctorant-Allocataire de recherche
Sciences Po Paris, Observatoire Sociologique du Changement (OSC/CNRS, UMR 7049)

Nous entendons démontrer qu'un indicateur relativement fruste, celui de la disposition d'une automobile, parmi les ménages français de 1980 à nos jours, permet de toucher du doigt quelques lignes de division de la société française.

Les questionnements qui guideront notre analyse sont les suivants. Qui sont les ménages sans voiture ? Constituent-ils des groupes homogènes aux caractéristiques relativement stables ? A la lumière d'une telle analyse, l'automobile peut-elle être considérée comme un prisme d'analyse des inégalités sociales ? Que dit cette dernière de l'évolution de telles inégalités ? De telles interrogations seront étudiées grâce à la mise en place d'une typologie des ménages sans voitures à partir de différents jeux d'enquêtes de la statistique publique ( Budget de famille – 1984 et 2006, Transport – 1981 et 2008). Pour mieux éclairer ensuite les déterminants jouant dans l'absence de véhicule, nous procédons à différentes régressions logistiques, à partir des caractéristiques socio-démographiques pertinentes mises en lumière par les classifications. read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system