voiture électrique

Policies for electric vehicles and for Vehicles to Grid

Date: 
26 November, 2012 17:0019:30

ESSEC - CNIT - Paris La Défense
(Salle 202 - CNIT entrée porte 2)
M° : RER A – Métro Ligne 1 : arrêt Grande Arche

Type of event: 
Conference
Piece_jointe_Mail-4.jpeg

Association des Economistes de l'Energie
Membre  de  l'International  Association  for  Energy  Economics  (IAEE)

La chaire Armand Peugeot, le GERPISA  et l'Association des Economistes de l'Energie ont le plaisir de vous inviter  à la conférence “Policies for electric vehicles and for Vehicles to Grid” donnée par le Professeur Willett Kempton (University of Delaware; Research Director, Center for Carbon-free Power Integration).

Lundi 26 novembre 2012 / 17h00 – 19h30
ESSEC - CNIT - Paris La Défense
(Salle 202 - CNIT entrée porte 2)
 
M° :  RER A – Métro Ligne 1 : arrêt Grande Arche
 
L’intervenant présentera ses travaux sur les politiques de développement des véhicules électriques aux Etats-Unis ainsi que les résultats de ses travaux évaluant l’impact sur le réseau électrique. Un débat entre experts puis avec la salle sera engagé dans la foulée. La conférence sera en anglais.
  read more

Presentation/s

Non disponible - Not Available

La voiture électrique: état des lieux et perspectives

Voiture verte
Type of seminar: 
Chercheurs
Journée du Gerpisa n°: 
195
Date: 
4 May, 2012 14:0017:00
Lieu: 

École normale supérieure de Cachan
Bât Laplace
61, avenue du Président Wilson
94235 Cachan cedex

Intervenant/s
Presentation/s

Non disponible - Not Available

Soumis a un appel a proposition du Ministère de l'écologie et des transports, le projet TEE (transition(s) vers une économie écologique?) a pour objectif d'analyser les perspectives et stratégies possibles de verdissement du secteur automobile et de transition à long terme vers une “mobilité verte”.

Dans ce cadre, le GERPISA a initié un travail de synthèse sur les enjeux sous-tendus par la question de la voiture électrique, ainsi que sur ses perspectives de développement depuis l’apparition de la question au niveau français et européen en 2008. Entre la vision d’un marché de masse prônée par les uns et le développement d’une niche pour les autres, entre effets de mode et effets d’annonces, quelle(s) réalité(s) industrielle(s) représente le VE pour le secteur automobile ? Comment la construction d’un discours et la politisation d’une solution stratégique a été une opportunité de redistribuer les rôles entre les principaux acteurs de l’automobile?

En dehors des perspectives commerciales annoncées par les différents constructeurs, il parait nécessaire d’interroger la pertinence de l’avenir que l’on promet au VE au regard de ce que nous savons de l’industrie automobile et tenter d’esquisser un premier bilan permettant de réfléchir aux perspectives futures de l’industrie dans cette voie. read more

Le pouvoir automobile de la Chine

china_car_logo.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Il y a quelques mois le Financial Times publiait en pleine page un reportage sur les mœurs automobiles chinoises qui défendait la thèse selon laquelle les préférences chinoises exercent une influence croissante sur les politiques produits des grands constructeurs mondiaux. Les exemples choisis concernaient essentiellement les marques Premium allemandes pour lesquelles les volumes désormais vendus en Chine et les profits qu’ils représentent pour Daimler ou BMW sont tels que cet "effet Chine" est particulièrement prégnant. Les Classe S de Mercedes en particulier sont vendues majoritairement en Chine et y échouer avec ce produit changerait dès lors radicalement la capacité de Daimler de rester dans la course qui l’oppose à ses challengers sur ces segments. Il en résulte, racontait le Financial Times, une attention au confort et aux prestations disponibles aux places arrières notoirement accrue et ce sont petit à petit ces exigences propres au marché chinois qui très en amont donneront aux produits leurs contours. read more

Mauvaise semaine pour le véhicule électrique ?

qui-a-tue-la-voiture-electrique.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Les lecteurs d’Autoactu prompts à s’enflammer pour défendre l’existant et railler les errements technocratiques de Bruxelles, de l’Ademe, de Renault et d’une énarchie qui produit des plans sécurité routière ou véhicules décarbonés qu’ils jugent irresponsables auront passé une bonne semaine : après que X. Champagne ait exposé un des arguments du rapport "La voiture de demain" du Conseil d’Analyse Stratégique (CAS) signé du très sceptique Syrota jeudi, ils auront appris vendredi que l’unité de production de batterie de Flins ne produira pas ses premières batteries mi-2012 mais 18 mois plus tard. Ils en retireront l’impression que, à mesure que se rapproche l’épreuve de vérité que constituera dans un peu plus d’un an en France le lancement de la Zoé, la vérité se fait jour et remet le véhicule électrique (VE) à la place qui sera la sienne : la marginalité. read more

Sur Renault et Ghosn : Quand l’amalgame tient lieu d’analyse et le populisme de politique

Ghosn-Renault.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Depuis un mois que, pour solder "l’affaire Renault", Pelata a renoncé à son poste, nous avions été nombreux à souligner combien il était urgent de passer à autre chose et de permettre à l’entreprise d’aborder avec tous ses moyens la période cruciale que sa stratégie de développement originale implique. Au lieu de cela, de manière plus sourde, Renault continue de se trouver au cœur d’une tornade politico-médiatique dans laquelle la confusion des genres fait perdre pied à beaucoup. Comme le dossier est compliqué et dépasse Renault, pour faire tenir le message en une phrase ou en une page, la plus naturelle des simplifications consiste à personnaliser le débat et à se contenter de se demander s’il faut que Ghosn parte. read more

Les coûts fixes et les coûts variables de l’automobilité carbonée et décarbonée

electric-hybrid.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Le gouvernement anglais cherche à réduire un peu les dégâts de la cure d’austérité qu’il a engagée en ajustant les taxes sur les carburants à la baisse. Cette mesure est à contre-courant des réflexions engagées un peu partout dans le monde sur la mobilité qui, pour réduire les émissions de CO2 et la dépendance des nations aux énergies fossiles, incitent plutôt à les maintenir et/ou à les alourdir pour créer les incitations nécessaires aux mutations technologiques et de comportements qui apparaissent aujourd’hui hautement souhaitables. read more

Syrota 3 y viendra…

syrota.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Jeudi, La Tribune révélait la teneur du second rapport de la mission que Jean Syrota a coordonnée pour le Conseil d’Analyse stratégique et qui s’intitule "La voiture de demain : carburant et électricité". Sous le titre "l’avenir de la voiture serait hybride plutôt qu’électrique", les journalistes rendent compte des termes très durs dont le rapport aborde le choix fait en France de parier sur le VE. Comme La Tribune développe cette actualité dans ses pages "Green Business" et non dans ses pages "industrie automobile", les journalistes s’empressent toutefois de contrebalancer le propos en interviewant le Président de l’Avere, Philippe Aussourd, et en reprenant à leur compte l’essentiel de ses propos qui vilipendent "l’archaïsme" du rapport qui "évalue les investissements et les coûts d’exploitation d’un véhicule électrique mis entre les mains d’un utilisateur pour aboutir à la conclusion que c’est trop cher" "au lieu d’étudier globalement la mobilité durable". read more

Mobilité électrique : quelle stratégie gagnante pour la France ?

voiture-electrique-verte.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Le titre de cette chronique était celui de la passionnante conférence qu’organisaient cette semaine l’Observatoire de l’Innovation Automobile, l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise et Autoactu. De manière assez significative nous semble-t-il, la réponse à la question est restée en creux voire subliminale : mise à part l’intervention finale du Sénateur Nègre qui a davantage parlé de son expérience d’élu local que de la politique de la France en ce domaine et n’a pu qu’avouer que le Livre Vert dont il assure la rédaction ne pourra être publié que lorsque les arbitrages auront été rendus par l’Etat, il n’a pas été question d’une politique française en ce domaine.

Pour faire court, on a entendu d’abord les industriels (Renault, PSA et Michelin) s’exprimer sur le véhicule électrique, la place (et la forme) qu’il pouvait et devait prendre dans leurs politiques et sur les marchés. Puis, après que J.-P. Orfeuil ait brillamment procédé à une évaluation de ce que sont les questions de mobilité aujourd’hui en France et ailleurs, on a entendu les représentants de Veolia et de Orange. Chacun des représentants des cinq entreprises représentées a livré sa vision et a souhaité convaincre l’auditoire de l’avance qu’était en train de prendre leur groupe dans ce domaine. Chacun a indiqué qu’il ne pouvait ni prétendre avancer seul ni se passer du soutien des politiques publiques. read more

Trois scénarii de transition vers les nouvelles motorisations automobiles : entre diversité, progressivité et rupture

 Dans le cadre du programme de recherche portant sur « le développement durable de l’industrie automobile », le GERPISA a engagé une réflexion sur les potentielles transitions en cours au sein du secteur automobile. La récente crise économique ayant remis au cœur du débat la question de la soutenabilité économique (et écologique) du développement de cette industrie, les controverses sur les nouvelles motorisations et les modes de mobilité alternatifs se sont posées avec d’autant plus d’acuité que l’automobile se trouvait dans une phase financièrement critique. L’intervention massive des Etats et des collectivités territoriales dans le sauvetage de l’industrie a donc doublé la question de la soutenabilité politique de son développement futur. En filigrane, la question qui était posée était : est-ce que politiquement et économiquement, l’industrie automobile peut continuer dans la voie qu’elle a tracée depuis une vingtaine d’années ? read more

plug-incar1.gif

La course des constructeurs aux nouvelles mobilités, une « révolution conservatrice » ?

A l’occasion du mondial de l’automobile et dans sa démarche de communication sur son offre électrique, Renault organisait sur un week-end un Road Show Z.E pour les bloggeurs européens. Opération séduction des jeunes générations qui avait également pour objectif d’annoncer le positionnement du constructeur sur les offres de nouvelles mobilités. Après Daimler et son initiative Car2go à Ulm, l’ouverture des plateformes MU et Citroën Facility par PSA, c’est au tour de Renault d’investir ce créneau. A l’inverse de son concurrent français, le constructeur souhaite développer une plateforme de mobilité partagée articulée autour de la Twizy, petit véhicule urbain électrique prévu pour mi-2011, et non une simple offre de location courte durée. Alors que pour l’instant rien n’est encore dévoilé officiellement, cette déclaration d’intention vient confirmer la tendance croissante que manifestent les constructeurs européens de ne pas se faire doubler sur un terrain qui ne fait pas partie de leur core business : la location courte durée et le car sharing.
 
read more

011.jpg

Bernard Jullien intervient à "C'est pas du vent !": Qui a tué la voiture électrique?

logo.png
Date: 
28/09/2010
Emission: 
C'est pas du vent !
You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

  read more

Une stimulante étude sur l’avenir des véhicules à énergie alternative en Europe : diffusion subie ou diffusion pilotée ?

electric-hybrid.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Dans le cadre des déjeuners débat que Autoactu propose régulièrement, Dominique Allain  a eu l’occasion de présenter et de discuter le travail de modélisation qu’a entrepris le cabinet EurotaxGlass’s - dont il dirige l’entité française – avec BDW Automotive. Publiée à l’été, l’étude intitulée Motorisations alternatives en Europe  aboutit à la construction de deux scénarios de répartition des immatriculations entre les technologies concurrentes aux horizons 2015 et 2020. Elle isole pour les construire un certain nombre de facteurs clés d’adoption par les acheteurs de VP de véhicules électriques ou hybrides et, puisque c’est là la spécialité de EurotaxGlass’s, en tire les conclusions statistiques sur les valeurs résiduelles (VR) qui pourraient être celles des différents types de véhicules après 3 ans. read more

Avec l’électrique, la Chine automobile sort du bois stratégique

chinaflag.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Le Wall Street Journal a dévoilé jeudi que le gouvernement chinois préparait un plan qui pourrait obliger les constructeurs étrangers à partager assez largement leurs technologies pour pouvoir se préserver un accès au marché national (lire l'article). Le Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information (MITI) a en effet reçu la mission de concevoir les mesures qui confèreraient à la Chine à un horizon de 10 ans une position de leader mondial dans le développement et la production de véhicules électriques et hybrides. Pour cela, produire des véhicules électriques en Chine ne serait possible qu’à condition d’accepter d’entrer dans des joint-ventures dominés par la partie chinoise et de partager largement les technologies dites critiques. read more

Le prix des véhicules électriques est-il délirant ?

C-Zero_main.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

En annonçant cette semaine le prix de sa C-Zéro à 35 350 euros TTC et en proposant une solution de leasing à 459 euros mensuels, Citroën a - dans Autoactu comme ailleurs - suscité le débat. En effet, un tel prix pour un véhicule qui, même si l’on fait abstraction de la question de l’autonomie, offre à peu près les prestations des véhicules qui se vendent aux alentours de 8000 euros semble faire de l’achat un acte militant plus que rationnel. Dès lors, les partisans de l’électrique auront tendance à accuser PSA de se comporter comme s’il voulait faire la démonstration de l’impraticabilité de cette voie. Les opposants ou les sceptiques verront quant à eux là une preuve de la vanité du bruit médiatique et politique fait depuis deux ans autour du véhicule électrique et concluront que seules les motorisations traditionnelles ou, éventuellement, les formes progressives d’hybridation sont envisageables. read more

Le développement durable de l’industrie automobile : comparaison France - Allemagne

Drapeaux France-Allemagne
Type of seminar: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
187
Date: 
4 March, 2011 14:0017:00
Lieu: 

CCFA
2, rue de Presbourg
75008 Paris

Intervenant/s
Presentation/s

Dans le cadre du programme du GERPISA intitulé « développement durable et industrie automobile », deux doctorants rattachés au réseau ont entrepris une étude comparée de la France et de l’Allemagne en s’interrogeant sur l’existence potentielle d’une dynamique industrielle du développement durable en Europe. Leur questionnement porte sur la façon dont le développement durable a été intégré par les firmes françaises et allemandes durant les dix dernières années, et tente d’identifier les différents points de convergences entre les deux pays. En prenant en considération à la fois le contexte national et européen, leur but est de comprendre si le DD a permis de générer un changement de pratiques dans l’industrie automobile. En étendant leur perspective aux récents événements sur l’électromobilité et sa gestion dans les deux pays, le présent travail souhaite élargir sa focale pour amener une réflexion plus large sur les trajectoires actuelles de l’industrie.

Quelques éléments de présentations généraux : read more

Le véhicule électrique dans le paysage des nouvelles mobilités et des usages de l'automobile

Type of seminar: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
182
Date: 
1 October, 2010 10:0012:45
Lieu: 

Espace VIP du CCFA
Le Mondial de l'Automobile
Paris Expo - Porte de Versaille

Intervenant/s
Olivier Paul Dubois Taine
Presentation/s

Cette quatrième journée du Gerpisa dédiée au véhicule électrique (voir http://leblog.gerpisa.org/node/310, http://gerpisa.org/node/341 et http://gerpisa.org/node/345) vise à traiter la question plus large de l'évolution des modes de vie et des comportements de mobilité liés, impliqués ou sous-entendus par une transition vers le véhicule électrique ou plus généralement vers une mobilité décarbonnée. Une perspective qui nous conduira aussi de nouveau à nous interroger sur l’offre de véhicules et leurs conditions d’usage, sur l’organisation des territoires et des services de proximité, et sur les modes de production et de distribution des produits automobiles et des services liés à son usage.

La journée sera organisée autour de la présentation d'Olivier Paul-Dubois-Taine, Président du Comité Transport au Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France. Elle portera sur "Le futur de l’automobile : recomposer un système de mobilité actuellement dominé par le véhicule thermique personnel multifonctions". read more

Valeurs résiduelles et modèle de diffusion des véhicules électriques

chargecar1.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Autoactu nous faisait part cette semaine de la publication d’une étude Eurotaxglass’s qui propose une estimation des valeurs résiduelles (VR) des véhicules électriques (VE). On en comprend d’emblée l’importance étant donnée l’importance des marchés de flotte pour lesquels le raisonnement en termes de coût total d'utilisation (TCO) domine pour le marché du neuf en général et pour celui du VE en particulier. La publication de l’étude est à elle seule une indication de ce que, en un an, le crédit accordé à l’hypothèse d’une diffusion large des motorisations électriques a considérablement cru : on en vient désormais à se poser des questions opérationnelles à trois ou cinq ans alors même que les premiers lancements commerciaux importants n’interviendront que dans les mois à venir.  read more

L’électrique, le marché et le plan

green_car_20090613.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Invité cette semaine à m’exprimer à Rennes lors d’une journée consacrée au "Plan Véhicule Vert Breton", on me demandait si le basculement vers le tout électrique était un scénario réaliste ou une hypothèse lointaine. Après m’être laborieusement abrité derrière les lourdes incertitudes qui marquent encore le paysage et en ayant largement souligné le rôle déterminant du politique dans l’affaire, il m’apparut que derrière le consensus apparent qui s’est imposé en France puis, progressivement en Europe subsistaient deux grands désaccords :
- le premier concerne le statut futur du VE qui est appelé selon certain à demeurer l’une des multiples solutions techniques auxquelles on recourra dans l’automobile pour couvrir la large gamme des besoins alors que d’autres le voient comme le futur "standard universel" que représenta le véhicule thermique (VT) jusqu’alors ; read more

Vélos, motos et trois roues électriques en Chine : un marché de 21 millions de véhicules en 2008...

2010-gerpisa-1.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Les 18èmes Rencontres Internationales du Gerpisa se tenaient les 9, 10 et 11 juin à Berlin. Le thème en était "The Greening of the Global Auto Industry in a Period of Crisis" et les quelques 60 communications que sont venus présenter les chercheurs spécialistes venus des différentes régions du monde ont permis de poursuivre le travail entrepris depuis trois ans pour mieux cerner les restructurations actuelles de l’industrie automobile mondiale sous l’influence triple de la crise, de l’explosion des marchés et des productions dans les BRIC et de la montée des exigences écologiques. read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Stéphane Heim

Powered by Drupal, an open source content management system