BER

Distribution automobile : après le soulagement, l’angoisse

carlights.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Pour la distribution automobile, l’année 2009 fut plutôt bonne et les craintes de début d’année ont peu à peu fait place sinon à l’euphorie du moins à une activité commerciale très soutenue. Comme Autoactu.com le confirmait cette semaine, le marché s’est non seulement bien porté mais il a, pour une fois, vu son dynamisme assuré principalement par les particuliers auprès desquels le travail commercial est d’abord assuré par les réseaux. Les chiffres qui remontent semblent indiquer que, malgré des valeurs unitaires tirées, elles, à la baisse par la rapide descente en gamme opérée par les clients désirant cumuler prime à la casse et bonus de 700 euros, la profitabilité des affaires en ressort plutôt améliorée. read more

L’entreprise de dépolitisation du débat européen sur la distribution automobile peut-elle aboutir ?

716_concession.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Autoactu.com organisait vendredi une rencontre au sujet des propositions élaborées par la DG Concurrence pour modifier l’environnement règlementaire de l’aval de la filière après l’expiration de l’actuel 1400/2002 qui ne peut pas s’appliquer au delà de mai 2010 – sauf évidemment si on en décidait la reconduction total ou partielle. Sans pouvoir revenir en quelques lignes sur son contenu, il est opportun de souligner ici comment fonctionne "l’opération d’épuration technique" du dossier par la DG Concurrence à laquelle on assiste depuis au moins trois ans. read more

Règlement européen : Vous êtes le maillon faible…

Nelly Kroes - Commissaire européen chargé de la concurrence

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Dans sa note consacrée au Pacte Automobile en mars dernier, l’OFCE concluait :
"Il reste que les plans de soutien demeureront nationaux et le Conseil européen du 1er mars 2009 n’a pas ambitionné de les coordonner. Il n’a fait qu’entériner la stricte vocation du marché commun : la surveillance du respect des règles de libre concurrence et l’absence de mesures protectionnistes.
Le gouvernement français a dû renoncer aux conditions de localisation domestique et la mise en oeuvre d’une politique industrielle européenne est demeurée embryonnaire
."
Lire la note

A l’heure où l’on s’apprête à Bruxelles à prendre une décision sur l’exemption en bloc dont bénéficiait depuis des décennies la distribution automobile, il me semble que c’est davantage en ces termes qu’il convient d’examiner l’opportunité de la réforme envisagée que dans les termes stricts de la problématique concurrentielle.

  read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system