fermeture d'usines

Surcapacités et austérité

opel.jpeg

Les commentateurs politiques ont fait preuve ces jours ci de la même unanimité pour souligner combien le soutien à la croissance souhaité par le nouveau président français pouvait faire consensus que celle qui les réunissait lorsqu’il s’agissait au début de l’année encore évaluer les chances de voir la France entendue si elle abordait ses partenaires avec cette requête. Pourtant, nombre d’experts de tous poils allaient répétant que, économiquement, règle d’or ou non, le rétablissement des comptes publics n’était pas susceptible d’être obtenu dans un contexte de récession et que, politiquement, les "efforts" redoutables demandés à des populations (qui n’étaient souvent pas celles qui avaient profité des largesses des banques ou des Etats) étaient intenables. read more

Comment ne pas désespérer Aulnay

aulnay-pas.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Jeudi matin, alors que je présidais une session du Colloque International du Gerpisa, mon téléphone a vibré à plusieurs reprises de sollicitations de la presse me demandant de commenter le document d’août 2010 exhumé par la CGT de PSA. La session concernait la demande automobile et un collègue thaïlandais présentait de manière convaincante comment le choix gouvernemental de privilégier fiscalement les véhicules de type light trucks a structuré une demande intérieure pour ces produits qui a permis de faire de la Thaïlande un centre régional de production et de conception de ces véhicules pour les constructeurs japonais. Il montrait également que la croissance des revenus est à l’origine d’une croissance de la demande automobile thaïlandaise qui absorbe la moitié de la production locale et donne à l’industrie la stabilité qu’elle n’aurait pas si l’orientation exportatrice était écrasante. read more

Les grandes manœuvres autour des sites de production de VE : jeu de dupes ou new deal territorial soutenable ?

Bollore - Blue Car

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

La phase actuelle de la crise a ceci de particulier qu’elle porte fortement les stigmates d’une baisse des volumes qui pour être moindre que ce que l’on avait craint n’en continue pas moins de peser lourdement en même temps qu’elle voit se dessiner des décisions de moyen terme qui engagent l’avenir des entreprises et des sites d’assemblage. Dans ce contexte, on voit coexister les mesures de chômage partiel - comme chez Renault à Sandouville – ou la poursuite des plans de départs volontaires – chez PSA - et des décisions d’affectation de nouveaux modèles aux différentes usines. read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Stéphane Heim

Powered by Drupal, an open source content management system