Japon

L’autopartage au Japon : Un marché en pleine expansion mais fortement contrasté - Séminaire du GERPISA - Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER - 9 mars 2018

Date: 
09/03/2018

Journée du GERPISA n°239 – Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER
 
L’autopartage au Japon : Un marché en pleine expansion mais fortement contrasté
 
 
Vendredi 9 mars 2018 (09h00-10h30)
Au CCFA, 2 rue de Presbourg, 75008 Paris (métro et RER Charles de Gaulle Etoile)
 
Intervenants :
Yveline LECLER
Université de Lyon (Sciences-Po Lyon), Institut d’Asie Orientale (ENSL, CNRS UMR 5062)
Bruno FAIVRE D’ARCIER
Université de Lyon (Lyon2), Laboratoire Aménagement, Économie, Transports (CNRS UMR 5593)
Programme
08h45 – accueil
9h00 – 10h30 – présentation par Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER, de leur recherche récemment conduite au Japon sur l’autopartage et ses acteurs économiques, puis Q&A avec la salle
read more

Photo volontairement non sexy pour service bien réel - un million d'utilisateurs

Consolidation au Japon : Après Mitsubishi-Nissan, Toyota et Mazda

L'archipel des constructeurs nippons

Le mois d’août a vu se confirmer un mouvement sensible de consolidation de l’industrie automobile japonaise : libérés de leurs liens avec les constructeurs américains depuis plusieurs années déjà, les "petits" constructeurs japonais que sont Mitsubishi (autrefois lié à GM) et Mazda (autrefois lié à Ford) acceptent de s’inscrire dans des galaxies plus vastes. Dans le cas de Mazda, il s’agit de l’officialisation d’une relation partenariale puisque, comme l’indique Les Echos "Mazda travaille avec Toyota depuis les années 1970"
Elle passe par une prise de participation de Toyota qui acquiert 5% du capital de Mazda pour un montant de 50 milliards de yens (385 millions d'euros), tandis que ce dernier investit à hauteur de 0,25% dans Toyota. Contrairement à ce qui se dessine pour Mitsubishi, l’indépendance des deux constructeurs est préservée mais les domaines de collaboration s’étendent notoirement. read more

The social experimentation and policy proposal for the ride sharing services in Japan

Les conséquences de l’affaire VW pour les constructeurs français et le site France

Le moteur EB Turbo PureTech, développé par PSA Peugeot Citroën

Après VW qui avait largement médiatisé son analyse, Reuters faisait état cette semaine de déclarations de Thierry Bolloré qui, lors d’une réunion interne en juillet, aurait émis des doutes quant à la profitabilité d’investissements futurs sur ces motorisations : comme le souligne Reuters, après avoir fait de la résistance et tenté de réaffirmer tout l’intérêt du Diesel et toutes les améliorations obtenues et à attendre, les deux français semblent bien – comme VW – jeter l’éponge et intégrer la nouvelle donne issue de l’affaire VW.
 
read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system