économie de la fonctionnalité

Et si l’on interdisait aux ménages d’être propriétaires de leurs voitures ?

EPR.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Le Gerpisa recevait vendredi pour ses 189èmes Journées de Travail, deux collègues anglais, Dan Coffey et Carole Thornley, qui exploraient dans un papier présenté l’an dernier à notre Colloque International de Berlin, les chemins qui s’ouvrent lorsque l’on applique à l’automobile les préceptes de la "responsabilité étendue des producteurs" que promeuvent les tenants de ce que l’on appelle "l’économie de la fonctionnalité". Au sujet de cette dernière, N. Buclet écrivait en 2005 : "Le concept qui se cache derrière cette appellation, est celui de vendre des services aux clients plutôt que des biens matériels. Dans cette optique, une entreprise reste propriétaire des biens qu’elle met à disposition de ses clients, tandis que son chiffre d’affaires est lié à l’usage de ces biens par les clients." (*) read more

Syndicate content

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system