La reconversion industrielle de Bosch Vénissieux, action collective et dynamique du dialogue social

Type de journée: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
200
Date: 
1 Fév 2013 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

Amphithéâtre e-media (accès porte E8)
Bâtiment Léonard de Vinci
ENS Cachan
61 Avenue du Président Wilson
94 230 Cachan

Intervenant/s
Jobert Annette
Meixner Marie
Presentation/s

En 2011, deux ans après l’annonce de la fermeture de l’usine de Bosch située à Vénissieux qui fabriquait des pompes diesel pour l’industrie automobile, l’activité du site et la majorité des emplois sont maintenus mais réorientés vers la production de panneaux photovoltaïques. Cette réindustrialisation, très exceptionnelle en France, est le fruit d’une délibération développée dans le cadre d’une commission de réindustrialisation composée de représentants de la direction et de représentants des salariés (syndicats et membres du CE) ainsi que d’experts, d’une négociation entre les différentes parties prenantes et d’une mobilisation du personnel sous différentes formes. Nous présenterons d’abord le contexte spécifique et les enjeux de cette reconversion industrielle en insistant sur la spécificité du groupe Bosch et du site de Vénissieux tant sur le plan industriel que social. Nous analyserons ensuite les objectifs et les différents registres de l’action collective déployée par les syndicats et le cabinet d’experts qui a conçu un nouvel outil, le cv de site, pour valoriser les compétences des salariés de Vénissieux. Enfin, l’analyse de ce cas permettra d’interroger les conditions de réussite d’alternatives industrielles et d’aborder la question des transformations de la négociation collective et du dialogue social dans un contexte de crise.

Fichier attachéTailleAccèsDernier téléchargement
Journee_du_GERPISA_200.pdf60.07 Ko840il y a 4 jours 6 heures

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"