Compte-rendu commenté sur la journée de travail du Gerpisa « Le véhicule électrique, réinvention du produit, révolution de l’industrie »

Introduction

Le Gerpisa organise depuis l’an passé des séances de travail dites « chercheurs-professionnels ». La prochaine sera la quatrième et se tiendra le 6 mars 2009 au ccfa sur le thème « Crise financière et crise de l’automobile ». Ce nouveau format a un double objectif : premièrement, il s’agit de diffuser mieux les résultats des recherches du réseau parmi les acteurs de l’industrie automobile et deuxièmement, les Gerpisiens souhaitent connaître à travers un débat nourri avec les professionnels, leurs points de vue sur nos recherches et leurs attentes par rapport aux sujets de recherche.
Les deux premiers séminaires ont vu les présentations des stratégies de Fiat et Volkswagen ainsi que des équipementiers automobiles mondiaux de la part, respectivement, de Giuseppe Volpato, Ulrich Jürgens et Vincent Frigant. Lors de la troisième séance, Christopher Midler, était invité avec Romain Baume, chercheur doctoral au sein de son équipe de la Chaire Management de l’Innovation du Centre de Recherche en Gestion (crg) de l’Ecole Polytechnique.

La séance a eu lieu dans les locaux du CCFA, 2 rue de Presbourg le 7 novembre 2008.

Le texte de base pour la discussion avait comme titre « De la compétition technologique à la réinvention de la mobilité individuelle pour un développement durable : les défis des stratégies de conception pour le véhicule électrique. Le cas Renault-Project Better Place ». Le texte (téléchargéable ci-dessous) avait été présenté en Juin au 16è colloque internationale du Gerpisa, qui pour la première fois s’était déroulé en dehors de France, à Moncalieri, près de Turin, avec le titre « Industrie automobile et développement durable : concepts, doctrines, politiques publiques et stratégies d’entreprises ». Comme le sujet le laissait supposer, dès sa première diffusion le séminaire a soulevé un grand intérêt parmi les chercheurs et professionnels et plus de cinquante personnes s’étaient inscrites. Nous avions inscrit des cadres de Renault, de psa, des membres du cnpa, des fournisseurs, des consultants indépendants, qui s’ajoutaient aux participants réguliers aux séances mensuelles de travail du Gerpisa, c’est-à-dire des chercheurs en économie, gestion, histoire, et sociologie.

La préparation de la séance s’est enrichie de l’inscription au séminaire de plusieurs acteurs de haut niveau : un des cadres de Renault en charge du dossier Renault - Project Better Place, le responsable des programmes véhicules hybrides et électriques de psa, l’ancien secrétaire général de Renault et des membres qualifiés des fédérations des distributeurs et équipementiers automobiles. Les organisateurs ont souhaité donner à ces acteurs qualifiés une place de commentateurs de la présentation pour ainsi enrichir les divers exposés.

Fichier attachéTailleAccèsDernier téléchargement
Le texte de R. Beaume et C. Midler331.59 Ko2652il y a 2 jours 1 heure
Les slides de R. Beaume et C. Midler826.34 Ko3003il y a 3 semaines 6 jours

Commentaires

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"