Vers la fin de Toyota ? Tommaso Pardi intervient à France Info

Date: 
08/02/2010
Michel Guedon, ancien PDG de Matra Automobile et créateur de la Renault Espace de la société Matra et de l’Espace

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

Au Japon et aux Etats-Unis, des centaines de milliers de hybrides Prius affectées par un défaut dans le système de freinage, qui aurait causé la mort d’automobilistes aux États-Unis, ont été rappelées.

 

Pour l’heure, Toyota fait l’objet de plusieurs actions en justice en nom collectif aux Etats-Unis et au Canada de la part d’automobilistes qui lui reprochent d’avoir tardé à rendre publique l’existence des défauts, ce que le groupe a nié. Les ventes s’effondrent, le cours de l’action aussi, et même au Japon, les critiques pleuvent et accusent Toyota de porter atteinte à l’honneur national.

Est-ce la fin de ce qu’on a nommé le Toyotisme, résumé en cinq zéros : zéro défaut, zéro panne, zéro papier, zéro stock, zéro délai et par là, le déclin du premier constructeur mondial ?

Pour en débattre :

  • Tommaso Pardi, chercheur au Gerpisa, Groupe d’Etudes et de Recherche Permanent sur l’Industrie et les Salariés de l’Automobile (ENS Cachan), prépare une thèse sur l’implantation des constructeurs japonais en Europe.
  • Michel Guédon, ancien PDG de Matra Automobile et créateur de la Renault Espace de la société Matra et de l’Espace

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"