CO2

La taxe carbone en danger si elle ne se réforme pas

Annoncer la révolution automobile qu'on n'attendait pas
Le cap pris en 2014 en matière de fiscalité sur les carburants a consisté à ajouter une "composante carbone" afin de faire en sorte que la tonne de carbone soit petit à petit valorisée comme on avait estimé qu’elle devait l’être pour inciter à développer des comportements et des solutions "bas carbone". 
 
Comme l’indique le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire sur son site : "En 2014, dans un contexte où la France se fixe des objectifs ambitieux de réduction des émissions de GES, une composante carbone est introduite dans la TICPE. Elle concerne les particuliers comme les professionnels. La composante carbone évolue régulièrement : 14,50 €/tonne de CO2 en 2015 et 30,50 €/tonne de CO2 en 2017." 
 
Comme on le sait, on partait de très bas (7 euros par tonne en 2014) et il était dès le départ prévu que l’on chemine lentement vers une valorisation à 100 euros/t en 2030, en passant en 2022 (fin du quinquennat) par 65 euros/t. 
lire la suite

CO2 : au tour des poids lourds

Emissions lourdes

De manière plus discrète que ce n’a été le cas pour les véhicules particuliers et utilitaires légers, le Conseil des ministres de l’Environnement qui s’est réuni le 9 octobre à Luxembourg s’est également penché sur la proposition de la Commission concernant la réduction des émissions des poids lourds. Si les positions se distribuent assez largement de la même manière, le dossier est spécifique car, comme l’ont souligné certains, un poids lourd n’est pas une "grosse voiture" et en mesurer la consommation comme les émissions de manière normalisée est infiniment plus complexe.
Pour cette raison, les transporteurs comme les autorités ont du se contenter longtemps d’informations "commerciales" éparses et incertaines et il n’existait pas jusqu’alors de mesures des émissions moyennes des véhicules mis en marché par les différents fabricants de véhicules lourds en Europe. Ce sera désormais possible grâce à la mise au point d’une procédure appelée VECTO pour Vehicle Energy Consumption Calculation Tool qui permet de simuler les émissions de CO2 des véhicules dans différentes configurations d’usage du type longs trajets, messagerie, livraisons en ville, construction, cars et bus … lire la suite

CO2, NOx, directives sécuritaires : la nécessaire hiérarchisation des contraintes imposées aux constructeurs en Europe

Sécurité, CO2, particules... et prix abordables: comment résoudre la quadrature du cercle?

Alors que l’on s’apprête en France à vivre un nouvel épisode dans l’offensive anti-diesel mardi par l’entremise du magazine "Cash Impact" sur France 2 (1), l’ACEA a publié vendredi les chiffres des immatriculations de Diesel en Europe cette année et les a accompagnés d’un commentaire qui fait état d’une certaine inquiétude au sujet de l’atteinte de l’objectif 95g par km en 2021 (2). Le problème est clair et désormais bien connu sinon du public du moins du monde de l’automobile : les constructeurs comme la Commission ont négocié cet objectif dans un contexte où le Diesel avait pris dans les immatriculations de véhicules en Europe une part majeure et devait la conserver : la focalisation sur les NOx, l’affaire VW, la multiplication des restrictions de circulation pesant sur les véhicules Diesel et le rapprochement des prix de l’essence et du Diesel convergent pour faire baisser très rapidement cette part.
lire la suite

Vehicle fuel economy standards and technology adoption – comparing the U.S. and Europe

Journée du Gerpisa n°: 
223
Date: 
8 Jan 2016 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

ENS Cachan (!!!! changement de salle: salle M.Pollak, bâtiment Laplace, 2ème étage)
Plan d’accès de l’école : http://www.ens-cachan.fr/version-francaise/outils/plan-d-acces/;
plan du campus www.ens-cachan.fr/adminsite/objetspartages/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOC...

Pour des raisons évidentes, pensez à vous munir d’une pièce d’identité. Ceux qui souhaiteraient venir en voiture et stationner leur véhicule dans l’enceinte de l’ENS Cachan sont avisés de se manifester au moins 48h à l’avance, afin que leur plaque d’immatriculation soit enregistrée à l’accueil… Ecrivez à gery.deffontaines@ens-cachan.fr

Intervenant/s
Presentation/s

Presentation
How do the U.S. and Europe regulate fuel efficiency? Is there evidence that regulation leads to technology adoption?
The presentation will first give an overview of the different regulatory systems employed on both sides of the Atlantic to improve fuel efficiency of light vehicles. Then the seminar will focus specifically on the question of technology-inducing effects of regulation in the vehicle sector – many countries have been tightening passenger vehicle fuel economy standards.
The paper provides the first empirical evidence on the effects of fuel economy standards on technology adoption. We investigate changes in the rate and direction of technology adoption, that is, the extent to which technology is used to increase fuel economy at the expense of other vehicle attributes.
We find that recent changes in U.S. and European standards have both increased the rate of technology adoption and affected the direction of technology adoption. Producers reduced horsepower and torque compared to a counterfactual in which fuel economy standards remained unchanged.
We estimate opportunity costs from reduced horsepower and torque to be economically significant relative to the gains from fuel savings.

Reference
The discussed paper will be published in January 2016 in the Journal of Public Economics: lire la suite

Après l’affaire VW : passer du "on nous cache tout, on nous dit rien" aux choix démocratiques éclairés

Diesel vs Essence: évolution du parc français

 

Parce que les écologistes ont toutes les peines à trouver un écho dans le public, que les causes qu’ils défendent n’émeuvent jamais autant qu’ils le souhaiteraient et parce que les médias n’aiment rien tant que les scandales, nous venons de passer une semaine à entendre les uns et les autres nous suggérer que – comme disait autrefois la marionnette d’Arlette Laguiller dans feux Les Guignols – "on vous ment, on vous spolie" ou que – comme le chantait Dutronc – "on nous cache tout, on nous dit rien".

En l’occurrence, le débat n’est pas des plus simples mais le moins que l’on puisse dire à lire les médias est que l’on n’a guère aidé le public à y voir clair. Le couple écologistes-médias est allé chercher dans une littérature grise des calculs qui nous exhibent des milliers de morts liés au diesel pour indiquer combien nos constructeurs sont irresponsables voire criminels et comment nos gouvernants, incompétents et vendus au "lobby automobile", sont pires encore. Les Etat-Unis sont alors apparus comme des champions de l’écologie et de la fermeté face aux industriels. Bref, on a nagé toute la semaine en pleine confusion poujadisto-écologiste. lire la suite

Et si le pic de pollution était un catalyseur de changement de modèle …

tour-eiffel-masquee-nuage-pollution-11-mars-2014-a-paris-1528506-616x380.jpg

Les conditions atmosphériques exceptionnelles qui se sont imposées à la France cette semaine ont ouvert une fenêtre médiatique écologique et ont conduit à agiter le spectre pékinois de la circulation alternée sur les grandes villes. 40 millions d’automobilistes est venu incriminer les centrales au charbon allemandes et les poêles à bois d’Europe du Nord pour dire combien la mesure serait inefficace. L’association écologiste Respire incriminait quant à elle le "trio mafieux État-constructeurs automobiles-pétroliers" et portait plainte contre X. lire la suite

Le faussement satisfaisant compromis sur le CO2

636424dd95ca58e1682651295aac88.jpg

Après moult atermoiements, la nouvelle réglementation européenne applicable en matière de réduction des émissions de CO2 des véhicules neufs est en passe d’être adoptée. Elle va fixer le cadre dans lequel les constructeurs vont, dans les 7 ou 8 prochaines années, devoir trouver des compromis entre leur volonté de séduire les consommateurs européens, de satisfaire les autres exigences règlementaires qui pèsent sur eux et, donc, de s’efforcer d’être "dans les clous" en matière de réduction des consommations ou des émissions. Ce compromis pose deux problèmes : le premier est qu’il propose une homogénéité de traitement entre les différents constructeurs qui, à bien des égards, est en trompe l’œil et reste plutôt favorable à l’industrie allemande ; le second est qu’il ne se donne aucun objectif en terme de renouvellement des parcs et qu’il perd de ce fait à la fois une occasion de permettre un rééquilibrage du jeu automobile en Europe et une part importante de sa capacité à parvenir à ses fins. lire la suite

Après le scandale du réchauffement climatique, le scandale des particules fines et celui des Oxydes d’azote : comment appauvrir le débat en prétendant l’ouvrir

EMI_449643.jpg

Le magazine de grands reportages de France 2 "Cash Investigation" est revenu cette semaine sur la question du diesel. Il a défendu la thèse d’un lobby constructeur omnipotent qui obtiendrait des pouvoirs publics ce qu’il veut en matière fiscale ou règlementaire et ce quelles que soient les conséquences sanitaires et environnementales. Selon cette interprétation, le différentiel de taxation de l’essence et du diesel et les tergiversations du gouvernement lorsque Bruxelles incite à le supprimer voire à l’inverser ne seraient que la énième figure imposée qu’accomplirait le docile pantin qu’est l’Etat français manipulé par des tireurs de ficelles qui ne peuvent être que les constructeurs. D’habitude, dans ces lectures "complotistes", les pétroliers sont aussi convoqués pour compléter le sinistre tableau. En l’espèce, France 2 ne les avait pas "castés" car ils expriment haut et fort sur ce dossier leur volonté de voir s’opérer un rééquilibrage qui rendrait la conduite de leurs activités de raffinage plus aisée. lire la suite

Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"