Europe de l'Ouest

Marchionne en tête de gondole

Once upon a time in the West

Nous avions fin juillet profité des rumeurs qui couraient alors sur le rachat possible de FCA par le groupe Volkswagen pour indiquer que l’aboutissement logique de la gestion Marchionne était en train de se dessiner : en termes industriels et polis, l’intégration de FCA dans un ensemble industriel plus vaste ; en termes financiers et plus cyniques, le bouclage d’une mission définie essentiellement et depuis le début sur le plan patrimonial. Effectivement, 2015 s’annonce pour Fiat-Chrysler sous ces auspices. lire la suite

Les bons comptes des constructeurs n’en font pas encore de bons amis du site France

C'était Aulnay...

Les annonces successives des bons résultats de Renault comme de ceux, encourageants, de PSA ont été suivis de la publication par le CCFA de leurs productions françaises en 2014. Dans la mesure où celles ci étaient, pour la première fois depuis longtemps, en progression sensible, les commentateurs pressés ont eu tôt fait de considérer que la solidarité entre les deux mouvements était forte et que les bons comptes des constructeurs en feront fatalement de bons amis de l’industrie française. C’est à la fois vrai et faux et, en tout cas, il faudra, pour que le lien soit à l’avenir plus fort et plus durable, que soient contrecarrées des tendances longues qui ne le sont pas encore nettement. lire la suite

Dans quelles courses revient PSA ?

logo-psa.jpg

PSA a présenté la semaine passée des comptes 2014 assez rassurants si on les compare à ceux produits les deux années précédentes. Indéniablement, PSA sort financièrement de la zone de très grand danger dans laquelle se trouvait le groupe et ce malgré un chiffre d’affaires à peine croissant (+ 437 millions) et même en retrait pour la seule partie "automobile" (- 330 millions) si l’on n’intègre pas les deux JV chinoises. En intégrant les co-entreprises avec Dongfeng et Changan, le chiffre d’affaires automobile passe de 39,97 milliards d’euros à 40,7 et celui lié aux seules ventes de véhicules de 28,8 à 29,2 milliards : l’intégration des filiales chinoises apporte 940 millions et compense les 480 perdus par ailleurs. lire la suite

The Comparative Study of International Competitiveness and Interdependence of Automobile Parts in Japan, China and Korea

Baba, T. (2015).  The Comparative Study of International Competitiveness and Interdependence of Automobile Parts in Japan, China and Korea. Gerpisa colloquium.

The Comparative Study of International Competitiveness and Interdependence of Automobile Parts in Japan, China and Korea.

Toshiyuki Baba, Hosei University Japan
“International competitiveness”, “Automobile parts”, “Logistics”, “Supply chains”, “East Asia”, “Japan”, “China”, “Korea”

The aim of this study is to analyze the international competitiveness and the changes of supply chains of automobile parts in Japan, China and Korea by using international trade statistics. The automobile industry developed and changed its situation. Until 1980’ Japan was the only leader in Asia. Recently, it developed well in many countries such as Korea and China in East Asia. Korean automobiles are evaluated as same quality as those of Japan in many countries. The production number of China becomes top in the world. Automobile components of good quality are required to make good automobiles. In the rapid catch up and progress of automobile industry in China and Korea, what happens the progress and competitiveness of automobile components and parts in these countries? The author would like to calculate these and to compare between Japan, China and Korea since 1990’ until 2013. lire la suite

Les bons fondamentaux de Renault

images.jpg

Ce qui frappe dans les résultats commentés jeudi par D. Thormann et C. Ghosn est qu’ils apportent une série de démentis par rapport à tout ce qu’on avait pu dire en commentant les mêmes tableaux et graphiques ces dernières années. Plutôt que de le souligner, la communication de Renault a préféré annoncer 1000 embauches et offrir à Emmanuel Macron l’occasion de suggérer que les tendances s’inversent. Dès lors que lesdites embauches n’empêcheront pas chez Renault que les effectifs continuent de baisser, le signal donné n’aura eu ni pour Renault ni pour le gouvernement l’éclat médiatique souhaité. L’annonce des embauches chez Renault et leur mise en perspective par tous les commentateurs un peu avertis a ainsi eu pour effet de masquer en partie le tableau plutôt flatteur que Carlos Ghosn avait enfin à offrir le 12 février.

Sans reprendre la présentation des résultats déjà proposée vendredi, leur caractère rassurant quant aux fondamentaux de Renault en 2015 tiennent principalement en quatre points.

1 – La fin du "Dacia qui rit, Renault qui pleure" lire la suite

L’Italie automobile : la France en pire ?

logofiat-big.jpg

Le tour d’Europe des productions automobiles 2014 que nous poursuivons nous conduit cette semaine en Italie. La situation que vit l’industrie automobile italienne ressemble au fond davantage à celle de la France qu’à celles de l’Espagne ou du Royaume Uni jusqu’ici traitées : un grand marché intérieur, un grand constructeur national resté indépendant dominant largement le marché intérieur et, malgré cela, un déclin industriel très net et une situation d’importateur structurel de véhicules. Ainsi, en 2013, l’Italie a exporté moins de 300 000 véhicules et en a importé presque 1,1 million. Ce déficit de presque 800 000 véhicules légers a généré un déficit commercial de presque 8 milliards d’Euros compensé en partie par un commerce extérieur de véhicules d’occasion excédentaire ainsi que par un solde positif sur les véhicules industriels. lire la suite

La production automobile espagnole garde le cap des 3 millions

000186686.png

Nous évoquions la semaine dernière le bruit qu’avait fait fin 2013 la publication des chiffres annuels de production de VP au Royaume-Uni qui avaient révélé qu’ils dépassaient ceux de la France. Se pencher sur les chiffres espagnols est un poil plus inquiétant pour deux raisons au moins :
i) la concurrence des sites français, d’assemblage et de mécanique, est maintenant une vieille affaire dans les deux groupes français et les derniers épisodes ont clairement tourné à l’avantage des site espagnols ;
ii) la hiérarchie européenne donne maintenant clairement et sans doute durablement la seconde place – derrière l’Allemagne – à l’Espagne qui est en outre, exportatrice nette comme l’Allemagne alors que Italie, France et Royaume-Uni sont importateurs.

Au premier niveau, on s’est à raison félicité du léger mieux enregistré en France où l’on décèle un certain réengagement des deux français sur les sites ou lignes survivantes. Il n’a toutefois échappé à personne que ledit réengagement est beaucoup plus net en Espagne. lire la suite

Le sain débat autour d’UberPOP

07769643-photo-uberpop.jpg

L’actualité de ce dimanche était dominée par le débat autour d’UberPOP. Le Tribunal de Commerce a en effet réagi aux demandes conjointes des associations de taxis et des sociétés de VTC de faire interdire UberPOP pour violation de l’article L 3124-13 du code des transports en se déclarant incompétent. Ceci revient à dire que UberPOP est effectivement une offre illégale mais que la violation de la loi ne peut être constatée par un Tribunal de Commerce mais doit l’être au pénal. Ceci signifie également que la police pourra continuer comme elle a commencé à le faire dans certaines villes à pourchasser les chauffeurs UberPOP pour leur signifier l’illégalité de leur offre et les verbaliser (1). Ceci impliquera aussi que les parties déboutées attaqueront Uber au pénal et que, comme c’est le cas un peu partout dans le monde, la bataille juridique contre Uber fera rage en France dans les prochains mois.

Comme on le perçoit sur l’ensemble des forums des journaux qui rendent compte de ce qui se passe et des arguments qu’échangent les uns et les autres, la question est bougrement compliquée et dégager un compromis tenable économiquement, socialement et politiquement l’est tout autant. lire la suite

Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"