nouveau règlement

Anciens et nouveaux services automobiles, anciens et nouveaux business models pour la distribution et les services automobiles

trafic_sign_yellow.png
Journée du Gerpisa n°: 
186
Date: 
4 Fév 2011 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

CNPA
La Maison de l'Automobile
50, rue Rouget de Lisle
92158 Suresnes Cedex

Intervenant/s
Presentation/s

Après avoir passé plusieurs années à se demander à quelle sauce règlementaire la DG Concurrence les soumettrait, les distributeurs automobiles maintenant fixés peuvent concentrer leur attention sur les évolutions des autres composantes de leur environnement et se demander à la fois quelle est la soutenabilité de leurs business models traditionnels e quelles évolutions il convient de leur imprimer.

Sur la base d’une analyse historique de la structuration des relations entre distributeurs et constructeurs et entre distributeurs et consommateurs, Bernard Jullien tentera d’évaluer la soutenabilité du business model qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui et de tracer les alternatives qui se présentent aux acteurs traditionnels de la distribution automobile. Dans cette perspective, il portera une attention particulière aux conditions de participation de ces acteurs à l’élaboration de nouvelles offres de mobilité.

L’entreprise de dépolitisation du débat européen sur la distribution automobile peut-elle aboutir ?

716_concession.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Autoactu.com organisait vendredi une rencontre au sujet des propositions élaborées par la DG Concurrence pour modifier l’environnement règlementaire de l’aval de la filière après l’expiration de l’actuel 1400/2002 qui ne peut pas s’appliquer au delà de mai 2010 – sauf évidemment si on en décidait la reconduction total ou partielle. Sans pouvoir revenir en quelques lignes sur son contenu, il est opportun de souligner ici comment fonctionne "l’opération d’épuration technique" du dossier par la DG Concurrence à laquelle on assiste depuis au moins trois ans. lire la suite

Derrière la manifestation de mauvaise humeur du Parlement Européen face au projet de Nouveau Règlement : les prémisses d’un rééquilibrage

newalliances_3334940.jpg

La chronique hébdomadaire de Bernard Jullien directeur du Gerpisa.

Le parlement européen a, nous rapportait jeudi Emilie Binois, manifesté sa mauvaise humeur face à l’impression que la Commission voulait, en lui laissant trop peu de temps pour examiner les importants changements qu’elle veut promouvoir dans le règlement européen, passer en force et faire fi de son avis. La Commission était en effet venue lundi soir dernier présenter au Parlement les grandes lignes du futur règlement encore en cours de rédaction, en annonçant qu’elle se donnait un mois pour en boucler la rédaction et qu’elle en proposerait un examen par le Parlement en mars pour une mise en application en mai 2010. Il est vrai que le rôle du PE en la matière n’est que consultatif et que même si l’avis émis prenait ses distances par rapport au projet de règlement la Commission pourrait passer outre. lire la suite

Syndiquer le contenu

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
randomness