Gerpisa newsletter

Newsletter Octobre 2018

Autre

Newsletter - Octobre 2018

Champ de test à revoir

Corps de la newsletter - à usage facultatif et formattable comme tout le reste

Newsletter du Gerpisa - Octobre 2018

Le gouvernement a présenté vendredi à Angers son "plan vélo" (1) qui vise à faire en sorte que la « part modale » de ce moyen de déplacement triple dans les années à venir : 3% des déplacements sont aujourd’hui réalisés à vélo ; les pouvoirs publics considèrent que, à l’instar de ce que l’on observe chez certains de nos voisins et dans certaines métropoles françaises, il serait possible d’atteindre 9% en 2024.
De fait, comme l’indique la FUB (Fédération Française des Usages de la Bicyclette) sur son site :
"La France, avec ses 2 à 3 % de part modale vé...
voir

  lire la suite

Newsletter du Gerpisa

[simplenews-newsletters-name] [site-date-mon] [site-date-yyyy]

Test de simple envoi sans mise en forme.

Test

Test

Electrification : les constructeurs partagés et divisés

Depuis des mois, on ne peut qu’être frappé par le fossé qui se creuse entre les intentions sans cesse réitérées en faveur de "l’électrification" et une réalité commerciale qui ne parvient pas à s’y conformer. Le Comité Stratégique de Filière a, le 22 mai, acté un objectif pour 2022 de 150 000 véhicules électriques vendus en 2022 en France qui devrait correspondre, sur la base des immatriculations 2017 (25 000), à une croissance annuelle de 43%. Celle-ci n’avait été que de 14,5% en 2017 et, sur les 8 premiers mois de 2018, la progression est de 7,4%. L’hybride rechargeable progresse certes de 49,5% mais sur une base tellement étroite que cela n’est pas réellement significatif. lire la suite

Les pouvoirs publics semblent souhaiter ardemment que l’évolution s’opère. Les constructeurs affirment s’y préparer très activement. Les clients sont, nous dit l’enquête Kantar pour Aramis, prêts à sauter le pas pour 35% d’entre eux mais, pour l’heure, rien ne se passe et la grande mutation de marché semble toujours repoussée. Dans ce contexte, chacun hésite : les opérateurs privés de la recharge ne voient pas comment ils pourraient amortir les investissements qu’ils envisagent ; les collectivités, échaudées par la faible utilisation des quelques bornes qu’elles ont installées à grand frais, tergiversent ; les acheteurs de VN préfèrent attendre que les prix baissent et que l’offre s’étoffe ; les acheteurs de VO attendent qu’il y ait des véhicules à vendre. Les industriels soufflent le chaud et le froid et contribuent à miner le terrain sur lequel ils prétendent par ailleurs s’engager.

Electrification: divided car-manufacturers with mixed feelings

For months now, we have been struck by the widening gap between the ever-repeated intentions in favour of "electrification" and a commercial reality that fails to comply with it. On May 22, France's "Comité Stratégique de Filière" (a government initiative to have the industry's stakeholders work together defining common objectives) set a target for 2022 of 150,000 electric vehicles sold in 2022 in France, which should correspond, on the basis of 2017 registrations (25,000), to an annual growth rate of 43%. This had only been 14.5% in 2017 and, over the first 8 months of 2018, the increase was 7.4%. While P-HEV are growing by 49.5%, on such a narrow basis that this is not really significant.
 
lire la suite

GERPISA mini-conference, Paris, January 12th, 2018 - What future for the automotive sector in industrialised countries ?

Type de journée: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
237
Date: 
12 Jan 2018 - 09:00 - 17:00
Lieu: 

CCFA, 2 rue de Presbourg, 75008 Paris
(Métro/RER Charles de Gaulle Etoile. La rue de Presbourg donne sur le côté sud de l'avenue des Champs-Elysées)

Intervenant/s
Presentation/s

From post crisis strategies to long term survival : what futures for the car industry in industrialised countries
New technologies, regulation, competitiveness policies ___________________________________________________ lire la suite


En préparation de son colloque académique annuel (qui aura lieu du 11 au 14 juin 2018 à Sao Paolo au Brésil) et à l'occasion de la réunion à Paris mi-janvier 2018 de nombreux chercheurs du réseau international, qui approfondiront leurs travaux présentés lors des derniers colloques internationaux (Puebla 2016, Paris 2017), le GERPISA invite ses membres et parties prenantes en France (représentants de l’industrie, acteurs des mobilités, administrations en charge des politiques publiques) à une journée de conférence pour discuter de l’avenir de l’industrie automobile en Europe et en Amérique du Nord, à l’aune des grandes tendances à l’œuvre depuis la crise de 2008-09.
Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"