Afrique

Le déficit commercial automobile se creuse quand le marché et les constructeurs automobiles français vont bien

Comme l’an dernier (1), PSA a tenté d’indiquer que ce qui est bon pour PSA l’est pour la France en soulignant sa position exportatrice nette renforcée cette année  par l’exportation de véhicules de marque Opel désormais assemblés en France.  Le communiqué publié vendredi est ainsi libellé (2) :
"Le Groupe PSA est le premier constructeur automobile en termes de contribution à la balance commerciale de la France, avec un excédent de 5,54 milliards  d’euros, dont 200 millions d’euros générés par la fabrication de véhicules Opel sur le site de Sochaux.
Les 5 usines d’assemblage de véhicules ont produit 1,1 million de véhicules, en augmentation de 12,9% par rapport à 2016 et représentant plus d’un tiers de la production mondiale de véhicules du Groupe."
 
lire la suite

Developing a Masterplan for the South African automotive industry in the conxtext of disruptive GVC drivers: Lessons for second tier automtotive economies

Modélisation ARIMA

Oussama, R. I. T. A. H. I. (2017).  Modélisation ARIMA.

Les statistiques du commerce extérieur d’automobiles : l’industrie française descend en gamme et le déficit se creuse

Maintenant vous pouvez étudier le tableau joint

Les chiffres de production et les annonces faites concernant les sites français depuis 2014 semblent indiquer que les choses ont cessé d’évoluer dans le mauvais sens.
Le CCFA a ainsi indiqué que, sur le premier semestre, la production de véhicules légers des constructeurs français en France avait augmenté de 7,7% (- 1, 7% pour PSA et + 26,6% chez Renault).
Dans la mesure où 2014 avait correspondu à une augmentation de 4%, on se prenait à rêver que le déficit commercial apparu en 2008 commencait à être réduit et que, avec un marché français relativement atone, les importations restaient relativement sages alors que la reprise des marchés européens bénéficiait aux constructeurs français et à leurs sites français. Après tout, la reprise semble favoriser les marques généralistes et, si PSA a fait un peu moins bien que le marché VP (+3,6% contre +8,2%) au premier semestre, l’inverse est vrai de Renault qui a (sans Dacia) progressé de 10,9%.
 
lire la suite

Performances économiques et spillovers technologiques : quelle interaction pour le cas de l'industrie automobile au Maroc ?

Toufik, S. (2011).  Performances économiques et spillovers technologiques : quelle interaction pour le cas de l'industrie automobile au Maroc ?. Gerpisa colloquium.

19ème Colloque international du GERPISA
LA DEUXIEME REVOLUTION AUTOMOBILE EST-ELLE EN COURS ?
Paris, 8-9-10 juin 2011

Proposition de communication :
"Performances économiques et spillovers technologiques : quelle interaction pour le cas de l'industrie automobile au Maroc ? ".

Saïd TOUFIK
Enseignant-chercheur
Département d'économie et de gestion
Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, Souissi-Rabat, Maroc
Email : tousad@yahoo.fr lire la suite

Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"