Pays développés

Les mensualités proposées aujourd’hui en LOA sont-elles soutenables ?

Après la location, la reprise

LOA et LLD sont devenus en deux ans des boosters très puissants pour soutenir une demande de VN qui peinait à redémarrer. Face à des cycles de renouvellement peu favorables à leur business, les constructeurs comme les concessionnaires voient en effet là un levier d’accélération du renouvellement. Face à une volonté de "monter en gamme" qui rentre en contradiction avec des consentements à payer pour l’automobile qui sont plutôt déclinant, ils pensent avoir trouvé là le sésame.
 
L’enjeu des durée de détention est assez clair statistiquement : selon la dernière livraison des "Analyses et Statistiques" du CCFA, la durée de détention moyenne d’un véhicule était en France en 2015 de 5,5 ans. Un peu plus élevée encore sur les véhicules neufs que sur les véhicules acquis d’occasion, elle est en constante augmentation depuis 25 ans : cette durée était de 3,7 ans en 1990 et de 4,4 ans en 2000.
lire la suite

Les conséquences de l’affaire VW pour les constructeurs français et le site France

Le moteur EB Turbo PureTech, développé par PSA Peugeot Citroën

Après VW qui avait largement médiatisé son analyse, Reuters faisait état cette semaine de déclarations de Thierry Bolloré qui, lors d’une réunion interne en juillet, aurait émis des doutes quant à la profitabilité d’investissements futurs sur ces motorisations : comme le souligne Reuters, après avoir fait de la résistance et tenté de réaffirmer tout l’intérêt du Diesel et toutes les améliorations obtenues et à attendre, les deux français semblent bien – comme VW – jeter l’éponge et intégrer la nouvelle donne issue de l’affaire VW.
 
lire la suite

L’audition de Martin Verheugen ou l’impossible clarté européenne

L'ancien commissaire européen aux Entreprise et à l’Industrie lors de son audition au Parlement Européen, le 30 août

 La Commission de parlementaires européens EMIS qui examine les causes et – surtout - les conséquences à tirer du "scandale VW" et les propositions faites en ce sens par la Commission a fini par auditionner le 30 août l’ancien commissaire aux Entreprise et à l’Industrie, Martin Verheugen. Il était en poste de 2004 à 2010 et avait à ce titre présidé les travaux de la Commission et des parties prenantes qui concernaient l’industrie automobile et les conséquences qu’auraient pour elles les évolutions que l’on entendait imprimer à la fois au régime de réception des véhicules et aux normes d’émission. Comme tel, il conduisait des travaux à vocation essentiellement "inter D" puisque sa lettre de mission - comme il s’est empressé de le rappeler- était de faire en sorte que le secteur automobile européen reste le plus compétitif au monde et doté du meilleur cadre pour innover, notamment afin de réduire les émissions. lire la suite

 

Research survey results for the efficient Central and South America auto parts suppliers for the North American region auto part

An Experimental Study on the Evolutionary Paths and Development of Capabilities of Local Asian Second Tier Automotive Parts Suppliers-

Le joli coup politique du ministre Allemand des Transports

Les "révélations" issues du rapport du Ministère Allemand concernent une nouvelle fois les émissions de NOx et sont d’abord interprétées - comme celles de la Commission Royal ou celles que les autorités anglaises ont faites cette semaine – comme indiquant un écart souvent très importants entre les émissions mesurées sur bancs et prises en compte pour homologuer les véhicules et les "conditions réelles d’utilisation". Ce n’est toutefois pas la mesure de cet écart qui importe le plus. En effet, si l’on prend soin de regarder l’étude, on constate qu’elle a repris les tests standards en vigueur et les a reproduits à froid, à chaud et lorsque la température descend en dessous de 10° C. Elle a ensuite testé les véhicules dans les conditions réelles d’utilisation définies à sa manière et en appliquant la future procédure RDE (1). Elle fournit donc une information sur le bien fondé de la décision d’homologation en Euro 5 et en Euro 6 d’une part et une mesure du gap qu’il faudra combler lorsque l’on changera de procédure de test d’autre part.
 
lire la suite

Innovation in Sonora SMEs and The Entrepreneurs National Fund. An evaluation methodology of public policies from the local innovation systems perspective: a proposal.

Lean organizations in the advanced era of globalization - three types of lean production and their consequences for labor and inequality

L’illusoire exercice bénéficiaire de Blue Solution du Groupe Bolloré

HD_BLUE_1510191_DP_COP21_Blue_solutions.jpg

La presse financière a fait écho à l’annonce du Groupe Bolloré qui s’est félicité jeudi de ce que sa filiale cotée Blue Solutions ait enfin dégagé des bénéfices en 2015. Cette nouvelle mérite effectivement l’attention : elle semble indiquer que la prise de risque de Bolloré qui a suscité longtemps des doutes se révèle d’ores et déjà payante et conforte le camp de ceux qui soutiennent à Paris ou en Bretagne les projets de l’industriel.
 
lire la suite

Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"